Julien BOULIER - MUSIQUE


15 janvier 1956. D’une lettre à Richard Sassoon. (…) il pleut dehors et les rues noires sont encrées à l’eau et pleurant de vent. Je reviens à l’instant de voir un fim : le dernier pont. [Publié le 2015-03-01 22:05:36]



15 janvier 1956. D’une lettre à Richard Sassoon. (…) il pleut dehors et les rues noires sont encrées à l’eau et pleurant de vent. Je reviens à l’instant de voir un fim : le dernier pont.

"C’était un film germano-yougoslave sur la guerre et les partisans qui combattaient les allemands. Et les gens étaient de vrais gens aux visages sales et luisant et je les ai aimés. Ils étaient simples, c’étaient des hommes et les deux côtés avaient tort, et les deux côtés avaient raison. C’étaient des êtres humains et ce n’était pas Grace Kelley, mais leur beauté venait de l’intérieur comme Jeanne d’Arc, avec cette sorte d’éclat que donne la foi, la sorte que donne l’amour.
Cette sorte d’éclat dont tu te pares soudain lorsque je te regarde en train de t’habiller, te raser ou lire et que soudain tu es plus que le moi quotidien avec lequel nous devons vivre et aimer, ce moi céleste et fugace qui rayonne dans le temps fantasque des anges.
Cette bouffée de confiance exubérante lorsque je t’ai écrit s’est amenuisée comme les vagues, pour en venir à cette certitude qui me fait pleurer, juste cette fois : nous ne vivons qu’une infime part de notre vie, nous passons tant de temps à dormir, nous brosser les dents, et attendre le courrier, attendre une métamorphose, et ces moments soudain d’incandescence, inattendus, mais lorsqu’on en a connu, on peut vivre à la lumière de leur existence passée dans l’espoir de leur retour."


Cambridge, janvier-mars 1956, Journaux, Oeuvres de Sylvia Plath 4rto Gallimard, dans "Oeuvres : Poèmes , Romans, Nouvelles, Contes, Essais, Journaux", Sylvia Plath, Quarto Gallimard.

 

 


Réagir

modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)