Activités professionnelles

Itinéraires

Partances

Quelques livres

actualités

Mes morceaux

Curiculum vitae Julien Boulier

La cuisine pour tous

Hans Zimmer Master Class

Les délices du potager

Stage Ouest Master St Renan

Analyse filmique Gilles Tinayre

Sujet de mémoire validé par Gilles Tinayre session avril 2017

"Arbres" de Jacques Prévert

Outside Nature and city music performances : the music of silences too. The music of voices. Grains de voix

Une des dispositions de l’orchestre source Kirsten Harma MAI

Le chronophone

Ces livres comme des épaules pour voir toujours plus haut, plus loin

écrire dans Finale des réductions pour piano 2 mains

Quelques films regardés pour Hans Zimmer Master Class and "ecrire, être joué" 2 first promo MAI 2016-2017 4 students

Etude de l’orchestration : nomenclature A.

Ecrire pour duo, trio, ensembles, choeurs à 6 voix et orchestre

Analyser, construire, développer une composition à partir d’une mélodie et en pensant les cadences

4rth course Hans Zimmer Master Class before a final bookwork : my 23/05/2017 post on the Hans Zimmer Master class hub : "directors" and the exemple of Terrence Malick

Collaborations artistiques

Playlist concert lors de l’exposition de peintures de Mathieu Boulier à Dozulé

quelques photos

Nomenclature Budgetisation production musicale

musiciens du monde

Comments about my music websites

Liens

Piano

Accompagner la voix humaine soliste, l’ensemble vocal ou le choeur

3 albums playlists

La voix humaine - spécificités


Julien BOULIER - MUSIQUE


Gemma Bovary en parallèle de ma nouvelle série de morceaux ce soir mardi 24 janvier 2017 : le premier orchestré sur les mêmes time codes que Gemma Bovary pour travailler la méthode du clic accéléré ou ralenti sur des séquences qui ralentissent légèrement ou accélèrent légèrement à l’image : le tout géré par le master dans reaper PC sachant que les cours à MAi sont dédiés uniquement aux utilisateurs de MAC et logic pro, etc... [Publié le 2017-01-24 16:47:46]



 Gemma Bovary en parallèle de ma nouvelle série de morceaux ce soir mardi 24 janvier 2017 : le premier orchestré sur les mêmes time codes que Gemma Bovary pour travailler la méthode du clic accéléré ou ralenti sur des séquences qui ralentissent légèrement ou accélèrent légèrement à l’image : le tout géré par le master dans reaper PC sachant que les cours à MAi sont dédiés uniquement aux utilisateurs de MAC et logic pro, etc...
 
morceau de ce soir : D’ici là voix sculpture dans le temps version orchestrée ?
 
pour travailler la méthode et les aspects techniques de MAI tout en restant inspiré et en les intégrant dans la même démarche de composition que j’effectue depuis 2007 en dédiant mes morceaux soit aux lieux que j’aime fréquenter dans la nature, soit aux personnes avec qui je correspond artistiquement sur le net, soit à celles que je rencontre dans la vie de tous les jours.

 

Time code musique : 12 seconde et 842

 

Tempo premier essai hypothèse à l’oreille même si quelques ralentis ressentis à l’image :

 

Methode Gilles Tinayre faire sonner d’abord quelle que soit l’orchestration , après tout sera une question de transfert pour le trio après avoir fait sonner , mais tout au départ doit au moins être calé au clic départ musique 137 tempo valse 3/4 gérable par Master ensuite pour très légers décalages en ralentissant le tempo ou alors en laissant tempo fixe selon le contexte et la situation en écrivant les notes décalées avec quarts de soupirs pointés doubles par exemple si on prend le parti avec le chef d’orchestre de laisser le clic fixe à 137 et d’écrire rythmiquemrent les décalages pour faire tomber pile à chaque fois les temps des instruments sur les pas des danseurs qui peut-être accélèrent légèrement ou décélèrent légèrement.

 

Cette méthode serait intéressante à gérer au cas où, comme nous l’a expliqué l’un des intervenants spécialiste des musiques du monde arabe, on avait à travailler comme avec la méthode du film pour la gestion des clics variants pour l’orchestre dans « La môme » d’Edith Piaff, où la personne qui a géré les clics a du s’arracher les cheveux pour caler selon les ralentis et les accélérations du live d’origine de la voix d’Edith Piaff remixée avec d’autres voix pour le film, le tout écrit avec des clics variants accélérés ou ralentis pour que l’orchestre à l’enregistrement se cale sur les accélarations ou les ralentis à l’image du live d’origine d’Edith Piaff.

 

Cette méthode serait donc possible à travailler dans la session ethno apparemment car on travaillerait sur un extrait à faire jouer en live, en cine concert à l’image, en mars, d’un biopic qui sort sur une star du début du siècle dans les pays du monde du Maghreb, avec la même technique des clics variants qu’il serait donc dès maintenant intéressant de connaître avec la méthode de la piste Master des clics dans reaper, que je dois expérimenter sur mes propres morceaux d’abord calés sur les mêmes time codes que le morceau à l’étude actuellement, départ à 12 secondes , 842, puis clic de valse à 3/4 que l’on pourra faire varier à l’image pour qu’ils tombent pile sur le rythme des danseurs qui à l’image, parfois accélèrent légèrement ou décélèrent légèrement.

 

On cale avec la méthode marqueur classique à 12 secondes 842, puis on fait apparaître la piste du clic master. Ensuite, vu que les cours à MAI sont pour Mac, et à charge pour moi de me former par ailleurs pour la technique des clics variants pour PC, tutos reaper et Tutorat de mon frère pour apprendre à faire partir le clic toujours sur le temps fort 1 de 1,2 3 . Et ensuite gérer la vitesse du clic à partir de ce master dont les paramètres doivent faire accélérer la musique et le clic, ou le ralentir, sans faire pour autant accélérer l’image de la séquence proposée pour composer à l’image.

 

Une fois cette étape basique et simple de la gestion du clic à l’image, composer librement sans se soucier de la contrainte finale de respecter la nomenclature du trio choisi pour être interprété par des musiciens du Conservatoire de Nancy à partir d’un planning désormais géré par Nadia, coordinatrice entre les compositeurs et interprètes du CNR de Nancy, qui fera en sorte qu’aucune répétition désormais n’ait lieu avant le planning prévu sur les temps de formation, comme c’est arrivé pour la session des chœurs en décembre.

 

Donc, maintenant, méthode Gilles Tinayre : faire sonner comme on veut, avec orchestre si on souhaite, voire instruments ethno si ça nous chante, une valse à 137 qu’on pourra caler 12 secondes 842 et ensuite ralentir ou accélérer grâce au master si MAI estime que cette version libre peut être un point de départ pour un début de réduction à l’oreille pour que ça sonne pour le trio que j’ai choisi et inversé finalement avec Hugo car l’interprète du violon faisant partie de la nomenclature que j’avais choisie à la dernière session lorsqu’ils étaient présents, doit finalement faire un stage à Rouen le samedi où Nadia a fait en sorte que les répétitions puissent se dérouler sur le temps de présence prévu dans le contrat de formation, à savoir quelquefois le samedi suivant les 5 jours prévus dans chaque session., et non une semaine avant.

 

 Sachant que mes correspondances me donnent de l’inspiration, et que je me laisse ce champ de liberté pour créer un passage qui sonne en étant inspiré même orchestralement selon la méthode de Gilles Tianyre, au moins calé au tempo et à l’image, pour trouver un thème de valse avec des accentuations variées pas toujours sur les premiers temps peut-êtr en faisant des essais d’entrées d’intruments sur les deuxièmes temps comme dans Edouard aux mains d’argent, en cherchant des accords de substitutions pour que le thème de piano trouvé au début calé à l’image soit variant dans l’harmonie, propose une marche harmonique ; Puis rythmiquement, comme je l’écrirai certainement en 12/8, je pars sur un des rythmes Haddawi pour essayer des accentuations décalées rendant la danse plus intéressante au niveau des cellules rythmiques utilisées dans la musique instrumlentale que je propose orchestral dans un premier temps.

 

J’utiliserai ensuite les cours de Kirsten Harma pour varier l’harmonie à partir de l’étude qu’on avait faite du trio de Schubert, puis également des différentes façons de faire varier l’accentuation sur une valse.

 

Réagir

modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)