Actualités
Toutes les actualités


"La pierre bleue", de François Bernas, auteur vivant et écrivant en Bretagne, àCommana, dans les Monts d’Arrée [Publié le 2013-09-08 17:50:22]

Retour à Mes morceaux


 "La pierre bleue", de François Bernas, auteur vivant et écrivant en Bretagne, à Commana, dans les Monts d’Arrée
 
extrait première partie : un hiver à la montagne
 
"Les premiers instants d’une balade dans les monts d’Arrée sont magiques. Les pas s’enchaînent, et les pensées ont déjà atteint la ligne de crête où on a projeté de se rendre en cette fin de journée. Humide, comme il se doit. Avec, au-dessus de la tête, de gros nuages noirs menaçants, annonciateurs d’un superbe coucher de soleil sur le Haut-Léon.
 
Le sentier qui serpente au loin paraît si long et si court à la fois. Un peu comme dans d’autres Montagnes, à peine plus à l’est, à quelques centaines de kilomètres d’ici. Mais en modèle réduit. La végétation de sapins et de feuillus s’éclaircit rapidement pour laisser place aux prairies verdoyantes, puis aux roches découpées, majestueuses, cerclées de lande multicolore. On atteint alors le sommet du Roch Trevezel, que l’on croit être le sommet du monde.
 
Au loin, un grain se déplace à faible allure entre les faisceaux cuivrés du soleil couchant. Il semble marquer un temps d’arrêt au-dessus du bourg de Commana, comme s’il voulait en nettoyer les toitures.
Leur donner un petit air de bien propre en cette fin décembre. Avant de reprendre sa route.
 
Le retour dans la vallée s’effectue à vive allure, avec déjà dans la tête et dans les jambes l’envie irrésistible de remonter au plus tôt. L’envie d’autres découvertes, de nouvelles odeurs, de nouvelles couleurs. Envie de légèreté, de liberté.
 
Envie de ces paysages d’un autre temps."
 
 
extrait première partie : un hiver à la montagne, "La pierre bleue", de François Bernas,
 

Réagir
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.