Actualités
Toutes les actualités


Monts d’Arrée, de Hervé Bellec et Jean-Yves Guillaume, éditions géorama, Lecture en cours… [Publié le 2013-09-11 15:52:01]

Retour à Mes morceaux


 Monts d’Arrée, de Hervé Bellec et Jean-Yves Guillaume, éditions géorama,

Lecture en cours…

 

« Je pense pouvoir affirmer avec une quasi-certitude que ma première rencontre avec les monts d’Arrée se situe à l’automne 1974. Le bac encore frémissant en poche, je m’étais inscrit en fac à Brest et mon père, pour quelques deniers, m’avait dégoté une vieille 4L d’occasion capable de faire des allers-retours réguliers entre la demeure familiale du pays Pourleth et la ville de Brest où j’étais censé me consacrer à des études de lettres modernes.

 

J’en avais gardé une vision absolue, intacte et sacrée. La plupart de nos souvenirs, bons ou mauvais, amoureux, professionnels ou vagabonds, empiètent sur nos pensées de manière plus ou moins confuse mais certains d’entre eux, et ils sont rares – heureusement d’une certaine façon – sont comme sanctuarisés dans notre mémoire. Ce sont ces instants de grâce qui de leur encre indélébile ont tatoué nos parcours personnels, ont jalonné notre géographie intime. Je rentrais donc ce dimanche soir de chez mes parents au volant de cette satanée 4L qui déjà saignait des quatre veines dans la montée du Roc’h Trédudon. A cette époque, la Renault 4 était bien plus qu’une automobile. C’était un refuge pour s’abriter de la pluie, une base de repli pour écluser des bières avec les copains, de temps en temps un hôtel pour y dormir et par temps de grâce, une alcôve pour embrasser les filles et leur faire croire qu’elles étaient dans une soucoupe volante mais ce jour-là, nulle compagne pour me détourner du droit chemin. Nous devions être en novembre, ou peut-être fin octobre, en tout cas aux alentours de la Toussaint. »

 

Extrait de « Le chant de la légende », dans « Monts d’Arrée » de Hervé Bellec et Jean-Yves Guillaume, éditions Georama.

« Débarrassons-nous une fois pour toutes des idées reçues : les monts d’Arrée ne seraient que terres ingrates, miséreuses et isolées. C’est entendu. N’y pousserait qu’une lande rase constellée de quelques arbres chétifs soumis au diktat des vents. N’oseraient pointer leur nez que des éperons granitiques décartis. Raison pour laquelle, sans doute, sont nées ici des légendes tenaces et parfois mortifères. Impossible de faire un pas dans les tourbières sans être bousculé par un bataillon de korrigans ou de lavandières de la nuit… Oui, les monts d’Arrée méritent mieux que ça. Entre crêtes acérées et vallées enchantées s’offre un pays, un vrai pays où vivent de vrais gens qui pour rien au monde ne redescendraient dans les terres d’En-bas. Les sentiers y serpentent en tout sens, les sources y jaillissent à foison ainsi que les projets, les énergies, les volontés… On ne vous l’avait pas dit mais ces montagnes cachent des volcans qui ne sont pas prêts de s’éteindre. »

Extrait de « Monts d’Arrée » de Hervé Bellec et Jean-Yves Guillaume, éditions Georama.

 

« Hervé Bellec a publié de nombreux romans et nouvelles ayant pour théâtre la Bretagne dont il sait à merveille traduire les ambiances. Ses récits de voyages, servis par une profonde humanité, lui valent toujours un large succès auprès des lecteurs. Il nous livre ici sa passion pour les hautes terres d’Armorique qu’il ratisse de long en large depuis de nombreuses années.

Jean-Yves Guillaume est photographe et fondateur, avec son épouse Dominique, du studio Guillaume Team à Brest, riche d’environ deux cent mille clichés glanés à travers la Bretagne, son terrain de prédilection. Inspiré par la beauté des espaces naturels, il fixe remarquablement l’atmosphère des lieux, des paysages et nous dévoile ici ses plus belles photographies sur les monts d’Arrée. »

Extrait de « Monts d’Arrée » de Hervé Bellec et Jean-Yves Guillaume, éditions Georama.

 

 



Monts d’Arrée, de Hervé Bellec et Jean-Yves Guillaume, éditions Géorama





Réagir
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.